Restez à l’écoute de notre actualité

Comprendre l’ordonnance prescrite par son gynécologue

Lors de votre rendez-vous chez votre médecin traitant, il vous a prescrit une ordonnance assez conséquente et qui correspond à votre parcours PMA (Procréation Médicalement Assistée). Des termes inconnus, un cheminement incompréhensible et c’est à vous seule de comprendre et de vous en sortir chez vous.

Pas de panique, voilà un résumé de ce que vous devez savoir pour vous aider à mieux comprendre votre ordonnance.

Les protocoles en PMA, ont toujours en commun l’association de 3 médicaments, qui ont chacun leur rôle.

1/ Produit de stimulation

(souvent FSH ou un mélange FSH-LH) une hormone qui stimule la croissance de plusieurs de vos follicules. Ce traitement a pour objectif d’agir sur vos ovaires. C’est une injection à faire pendant plusieurs jours, en sous cutanée. 

Il peut s’agir des produits : Gonal F©, Puregon©, Ovaleap©, Bemfola©, Pergoveris©, ménopur©, fertistart© 

2/ Agoniste ou Antagoniste de la GNR

Ce traitement met au repos vos ovaires et bloque le risque d’ovulation spontanée.

Il agit au niveau de votre cerveau. C’est une injection à faire en sous-cutanée, ou en spray nasal pendant plusieurs jours. 

Il peut s’agir des produits :

  • Agoniste (Décapeptyl©, Synarel©)
  • Antagoniste de la GNRH (Fyrémadel©, Cétrotide©, Orgalutran©)

 

3/ Déclenchement de l’ovulation

Il s’agit d’une injection unique en sous cutanée qui déclenche l’ovulation. Votre ponction ou insémination aura lieu 36h après cette injection.

Il peut s’agir des produits : Ovitrelle©

Examens complémentaires

Cela ne vous aura pas échappé, quelques examens complémentaires s’ajoutent à votre ordonnance. Voici lesquels, et pourquoi ils sont préconisés.  

  • Des prises de sang pour connaître le taux d’hormones dans votre organisme, ce qui permet d’adapter au mieux le dosage des injections et de connaître le meilleur moment pour déclencher l’ovulation.
  • Des échographies régulières pour connaître le nombre et la taille des follicules stimulées sur vos ovaires
  • Un complément à base de vitamine B9, en comprimés, à continuer au cours du premier trimestre si vous êtes enceinte. La vitamine B9 permet dans les premières semaines de la grossesse de favoriser le développement neurologique du bébé.
  • Un complément à base de progestérone, à commencer en général le soir de la ponction. Il est prescrit la plupart du temps en ovule vaginal. Ce traitement permet de préparer et d’épaissir l’endomètre ou muqueuse utérine, c’est à cet endroit dans l’utérus que l’embryon va se nider. 

Bien évidemment, chaque ordonnance est nominative et votre protocole est scrupuleusement choisi en fonction des résultats d’examens médicaux de votre conjoint et vous.

par | 4 Juin 2021 | PMA