Foire aux questions

FAQ sur la PMA

C’est quoi la PMA ?

PMA (Procréation Médicalement Assistée ou AMP (Aide Médicale à la Procréation) sont des techniques médicales pour vous aider à concevoir un enfant lorsqu’une infertilité est constatée.
Après des consultations avec des médecins spécialisés et des examens prescrits, vous pourrez intégrer un parcours de PMA avec des protocoles de FIV ou d’insémination.

En quoi consiste une FIV ?

Une FIV ou Fécondation in vitro consiste à prélever des ovocytes chez la mère pour les mettre en fécondation avec les spermatozoïdes du conjoint ou d’un donneur. La fécondation se fait « in vitro » c’est-à-dire en dehors du corps de la femme.

En quoi consiste une insémination ?

Une insémination consiste à introduire les spermatozoïdes du conjoint ou d’un donneur directement dans l’utérus de la mère, après avoir stimulé un ou deux ovocytes. La fécondation se fait « in vivo » c’est-à-dire à l’intérieur du corps de la femme. Après des consultations avec des médecins spécialisés et des examens prescrits, vous pourrez intégrer un parcours de PMA avec des protocoles de FIV ou d’insémination.

Puis-je avoir des rapports sexuels durant le protocole ?

Bien sûr, il n’y a aucune contre-indication à avoir une vie sexuelle épanouie durant le protocole de FIV ou d’insémination.
La seule exigence que vous aurez sera celle de l’abstinence quelques jours avant la ponction ou l’insémination afin de faire le recueil de sperme.

Est-ce que les injections font mal ?

Toutes les injections des protocoles sont faites en sous-cutanées, ce qui signifie que les aiguilles sont petites et fines, et que le produit est injecté sous la peau. La piqûre n’est pas agréable mais n’est pas censée être douloureuse. Maintenant l’appréhension et le stress peuvent augmenter votre ressenti de la douleur.

Je suis tellement stressé, j’ai peur de ne pas y arriver.

La première chose à faire est de vous sentir à l’aise dans votre parcours et votre protocole. Ne laissez pas de question en suspens et ne laissez pas le stress vous gagner.
Gagnez en sérénité, soyez bienveillante avec vous-même et ne vous culpabilisez pas, essayez d’aborder les difficultés en couple.

Comment faire pour augmenter mes chances de réussite de FIV ou d’insémination ?

Il va y avoir beaucoup de bon sens dans notre réponse, et pourtant rien ne garantit un succès à 100%. Chaque parcours est différent, essayez de ne pas vous comparer, en revanche plusieurs études montrent que pour augmenter vos chances de réussir, vous pouvez :

  • Avoir une bonne hygiène de vie
  • Gagner en qualité alimentaire
  • Éliminer les perturbateurs endocriniens de votre quotidien
  • Essayer de perdre du poids
  • Arrêter de fumer

Mon gynéco m’a parlé de IAC, ça veut dire quoi ?

Insémination Artificielle avec sperme du Conjoint. A la différence de IAD qui est une Insémination Artificielle avec sperme d’un Donneur

Comment se passe une FIV ?

Il existe plusieurs étape dans ce parcours de FIV :

    1. La stimulation ovarienne, qui consiste à stimuler tous les follicules présents dans vos ovaires en début de cycle
    2. Le déclenchement de l’ovulation
    3. la ponction, qui se fait dans votre centre au bloc opératoire. C’est la technique chirurgicale qui se fait sous anesthésie générale ou local, qui consiste à aller récupérer les ovocytes de vos ovaires stimulés.
    4.  la FIV : c’est le moment ou les ovocytes prélevés sont mis en fécondation avec les spermatozoïdes. Il existe deux techniques : la FIV classique et la FIV ICSI.
    5. le transfert, lorsque les embryons sont prêts entre le 2ème et le 5ème jour après la ponction, le médecin vous transfèrera un ou deux embryons dans la cavité utérine.

Quelles sont mes pourcentages de réussite ?

En France, c’est l’agence de biomédecine qui fait les calculs chaque année et les centres sont dans l’obligation de donner leurs résultats.
À chaque cycle de FIV, chaque femme a 25,6 % de chances de tomber enceinte. En revanche, ce pourcentage ne peut être cumulé de cycle en cycle. Ainsi les chances de grossesse après quatre tentatives sont-elles de 60 % et non de 100 %.

Pour plus d’informations pour cette question, un article est disponible dans notre P’tit Doc.

La PMA, c’est tabou ?

C’est une médecine qui touche à l’intimité du couple et aux convictions de chacun. C’est donc parfois difficile d’en parler autour de soi et pourtant, savez-vous qu’1 couple sur 6 consulte pour des difficultés à concevoir ? Vous n’êtes donc pas seul(s) dans cette situation et vous serez surpris si vous avez l’occasion d’échanger sur ce sujet autour de vous, de voir à quel point cette prise en charge est, en fin de compte, relativement courante

Vous avez une question en particulier ?

Posez-nous votre question via le formulaire ci-dessous, nous vous répondrons rapidement.

5 + 6 =