PMA, grossesse, Pass sanitaire et vaccination

Depuis le début de cette crise sanitaire, le secteur de l’AMP/PMA a été perturbé, ralenti et même arrêté. La situation évolue petit à petit mais reste assez floue sur les différentes mesures mises en place, notamment celles de la vaccination et du “Pass sanitaire”. Nous nous sommes intéressés au sujet de la vaccination Covid/Pass sanitaire associé à l’AMP/PMA/grossesse.

Projet parental et vaccination

La PMA et la vaccination Covid-19

L’agence de la Biomédecine met à jour régulièrement les informations sur le sujet afin de vous tenir au maximum au courant. Pour vous aider, voici un résumé des informations. 

Concernant le lien entre la vaccination anti-Covid et l’infertilité, il existe peu de données à ce jour, mais elles sont plutôt rassurantes. L’équipe de recherche porte une attention particulière à l’impact des vaccins sur la réussite du traitement de l’infertilité.

Depuis l’annonce du Président Emmanuel Macron concernant l’obligation du « Pass sanitaire », un mouvement de panique s’est fait ressentir lors des réservations des créneaux mais également auprès des centres d’assistance médicale à la procréation. Le début d’un parcours de PMA est très important pour un couple donc face à cela, certaines femmes ont choisi de remettre à plus tard leur vaccination, pour éviter de «perdre» un temps précieux.

Le conseil donné par les centres d’AMP est d’être vacciné avant un prochain essai car aujourd’hui, il n’y a que 21 jours entre les deux doses et les centres d’AMP ferment en août.  La présidente du CNGOF (Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français) conseille également de se faire vacciner avant d’essayer. 

 

L’Académie de Médecine s’était prononcée en Avril pour un espacement de six mois pour accélérer la campagne vaccinale, précisant que les anticorps neutralisants peuvent perdurer au moins six mois. Alors si vous êtes au milieu d’une Fécondation In Vitro (FIV) prévue dans une semaine, vous pouvez faire la première dose maintenant. Si l’essai ne fonctionne pas, vous pourrez faire la deuxième rapidement, et si c’est un succès, vous pourrez faire la deuxième dose après le premier trimestre.

Grossesse et vaccination Covid-19

Depuis le 3 avril 2021, la vaccination était recommandée pour les futures mamans seulement à partir du quatrième mois de grossesse mais depuis mardi 20 juillet 2021, Olivier Véran (Ministre des Solidarités et de la Santé de France) a indiqué que les femmes enceintes pouvaient se faire vacciner contre le Covid-19 dès le « premier trimestre » de grossesse, excepté dans trois situations, « qui concernent potentiellement quelques centaines de Français » établie après avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), du comité sur la stratégie vaccinale d’Alain Fischer et du conseil scientifique.

  • Le « syndrome PIMS », ou syndrome inflammatoire multi systémique pédiatrique, une complication « extrêmement rare » qui a touché certains enfants et adolescents à la suite d’une infection par le coronavirus
  • « Les réactions type myocardite, péricardite et hépatite sévère ayant nécessité une hospitalisation et faisant suite à une première injection de vaccin d’ARNm »

  • Les personnes allergiques à l’un des composants du vaccin, le PEG2000, ou polyéthylène glycol, une situation qui « doit concerner à peu près 10 cas dans notre pays » selon le ministre de la Santé

« Ni la grossesse, ni les antécédents d’allergie à un antibiotique ou une piqûre d’abeille ne constituent des contre-indications à la vaccination. C’est donc sur cette base-là que des certificats médicaux en bonne et due forme peuvent être reconnus comme des contre-indications et non pas sur un simple avis médical ou pharmaceutique avec des antécédents allergiques », a précisé Olivier Véran.

Différentes études menées

    • Par exemple, une étude observationnelle publiée par la National Library of Medicine des États-Unis en mai 2021 a évalué l’impact du vaccin Covid-19 sur le processus de fécondation in vitro (FIV). Les chercheurs ont étudié des couples qui avaient subi cette procédure avant et après le vaccin. Parmi les 36 couples qui ont repris le processus de FIV de 7 à 85 jours après avoir reçu le vaccin, aucune différence dans l’activité ovarienne ni aucun changement dans les caractéristiques embryonnaires n’a été observé.

    • En février 2021, la British Fertility Association a recommandé aux personnes recevant un traitement contre l’infertilité (FIV, congélation d’ovules, insémination intra-utérine),  bien qu’elles puissent sans risque se faire vacciner en cours de traitement, prennent en compte les potentiels effets secondaires qui peuvent survenir quelques jours après l’injection (fièvre, fatigue…). Ainsi, il peut être plus judicieux d’attendre quelques jours après la vaccination pour commencer ou reprendre un traitement pour la fertilité, afin que les effets secondaires du vaccin ne soient pas attribués par erreurs aux effets du traitement. Par conséquent, il est également recommandé d’obtenir deux doses de vaccin avant de commencer ou de reprendre le traitement.

    • Une autre étude publiée sur le Jama Network en juin 2021 a analysé les petits échantillons de sperme de 45 hommes sains avant et après l’injection de deux doses du vaccin «ARN messager» contre la Covid. Aucune différence n’a été observée dans le sperme.  Par conséquent, jusqu’à présent, si vous souhaitez donner du sperme, la vaccination n’est pas contre-indiquée, tout comme les femmes qui souhaitent donner des ovules. Des échantillons plus importants et des études de suivi à long terme sont nécessaires pour confirmer ces observations.

    En Conclusion

    Essayez de profiter de l’été et de la fermeture de votre centre d’AMP pour vous faire vacciner. Oui, il est difficile aujourd’hui d’avoir un rendez vous étant donné qu’ils sont pris d’assaut mais en vous connectant régulièrement, vous devriez pouvoir trouver des rendez vous.

    Le vaccin n’a, à ce jour, démontré aucune incidence ni sur la fertilité ou sur la réussite d’une FIV ou d’une insémination donc foncez, vous aurez votre précieux sésame : Pass sanitaire valide ! et vous ne vous poserez plus 250 000 questions à ce sujet. 

    par | 21 Juil 2021 | Non classé