Restez à l’écoute de notre actualité

Quel est le prix d’une PMA en France ?

La France est un des rares pays au monde à posséder un système de financement de la santé qui permet de prendre en charge jusqu’à 4 FIV et 6 inséminations. Le prix des FIV et le cout de la PMA en général n’est donc pas un sujet aussi important que dans d’autres pays. Malgré tout, les centres privés peuvent pratiquer des dépassements qui, additionnés les uns aux autres, sont à prendre en compte. Voici quelques informations qui vous permettront d’y voir plus clair.

Même si la sécurité sociale prend en charge en France financièrement le coût d’une FIV ou d’une insémination artificielle, tous les actes de la PMA ne sont pas pris en charge. Il reste à charge, en fonction des centres, en fonction des techniques, en fonction des accompagnements des coûts que les mutuelles prennent en charge de façon différente.

 

Quels coûts pour une FIV ou une insémination

 

Même si votre centre d’AMP ne vous présentera pas la facture, il est important de connaître ce que la sécurité sociale offre. Non pour vous culpabiliser, la plupart du temps, vous exprimez très bien votre reconnaissance envers cette prise en charge, mais plutôt pour connaitre et reconnaitre la chance que nous avons, nous français ! Grâce à une demande d’entente préalable avec la sécurité sociale, les coûts d’une AMP seront directement pris en charge via votre carte vitale et un 100% accordé sur la prise en charge de votre trouble de la fertilité.

 

Pour une FIV

En France, si on additionne les différentes dépenses liées à votre FIV, les traitements et l’intervention de l’infirmière représentent environ 1300 €. A cela vient s’ajouter les examens de surveillance pendant votre traitement appelé “monitorage” de votre stimulation (prises de sang et échographies) pour un coût de 500€. Enfin, la prise en charge de vos gamètes par le laboratoire de biologie coûte environ 400€ pour une FIV classique et 750€ pour une FIV-ICSI (consultez notre article pour en savoir plus sur ces 2 types de FIV). La ponction et le transfert de vos embryons coûte en moyenne 1700€

Le prix total d’une Fécondation in Vitro monte en moyenne à 4000€ (sans compter les arrêts de travail si vous en avez besoin).

 

Pour une insémination

Concernant l’insémination, il n’y a en général pas d’hospitalisation et de ponction. Les manipulations de gamètes sont limitées à celles de monsieur pour préparer son sperme. Raisons pour lesquelles le coût d’une insémination tourne autour de 1000€ pour les traitements, les examens et les consultations gynécologiques et la préparation du sperme par le labo.

 

Ce qui restera à votre charge

Pourquoi parle-t-on si souvent alors du coût de la PMA ?

Même si les tentatives prévues par la loi sont prises en charge par la sécurité sociale, les personnes dans ce parcours devront quand même payer ce qui est « hors-nomenclature ».

Il y a aussi les dépassements d’honoraires que peuvent pratiquer certains praticiens privés. Dans ces cas-là le médecin vous facture plus que ce que rembourse la sécurité sociale. En fonction de votre mutuelle, elle peut prendre à sa charge tout ou une partie de la difference entre ce que la sécurité sociale rembourse et la facture total du praticien. Interrogez votre mutuelle, elle vous donnera les taux de remboursement qu’elle pratique.

Il existe aussi certains traitements qui ne sont pas remboursés, pouvant menés a des dépenses de 30 à 50€ par mois.

 Certaines techniques egalement ne sont pas encore prise en charge : IMSI et vitrification par exemple.

Nous vous conseillons, lorsque vous démarrez un protocole de PMA et plus particulièrement dans les centres privés, de demander un devis, pour avoir clairement la notion de ce que vous aurez à payer et ainsi eviter les mauvaises surprises.  

 

qu'est ce que la PMA

Public ou privé, la sécurité sociale prend en charge en France votre PMA sous condition que votre situation entre dans le cadre de la loi de bioéthique, loi qui a récemment changé : vous pouvez retrouver le cadre dans notre article dédié.

Malgré tout, dans les hôpitaux publics il n’y a généralement pas de dépassements d’honoraires, ce qui signifie que les patients ont des restes à charge moins élevés que dans les centres privés. Les délais d’attentes sont du coup logiquement plus long. La question du prix ne doit pas etre un tabou, parlez en ouvertement avec votre médecin.

par | 3 Déc 2021 | Non classé